Salon Maison & Objet Paris

27 janvier 2015

paris

m&o_0 m&o_1 m&o_2 m&o_3 m&o_4 m&o_5 m&o_6 m&o_7 m&o_8 m&o_9 m&o_10 m&o_11 m&o_12 m&o_13 m&o_14 m&o_15 m&o_16 m&o_17 m&o_18

Alors c’est simple, si vous hésitez encore à définir votre style en matière de décoration et de design, il faut à tout prix vous rendre au salon Maison et Objet !

Tout d’abord, essayez de dégotter une place auprès d’un contact bien placé si comme moi vous n’avez pas la chance de bosser dans le milieu.

Une fois sur place, armez-vous de toute la patience du monde car les 5 halls sont super denses et chacun mérite une visite,

Puis prenez en photo tout ce qui accroche vos yeux, du petit bol chromé au corner entièrement scénographié.

Et ensuite, une fois rentré chez vous, forcez-vous à ne garder qu’une quinzaine de photos. Et voilà comment j’ai fait mon tri, ces images me parlent et correspondent tout à fait à l’univers que j’essaie de coucher sur ce blog depuis 3 ans.

J’ai remarqué qu’un objet banal prenait une dimension toute différente à côté d’un objet lui répondant visuellement, soit par sa familiarité, ou au contraire par son opposition. J’ai remarqué qu’une composition passe-partout devenait splendide disposée devant un mur de couleur flatteuse.

J’ai remarqué que mon goût pour les vestiges était vraiment très présent, que j’aimais décidément les objets chaleureux par leur forme ou leur couleur. Qu’il faudrait qu’un jour j’ose enfin mettre un papier peint vieillot à grosses fleurs chez moi. Que le design scandinave était toujours furieusement tendance mais qu’il devrait forcément s’accompagner d’objets plus intemporels dans mon salon.

Mes coups de cœur :

Tom Dixon
Broste Copenhagen
Astier De Villatte
Objet De Curiosité
Madam Stoltz
Iksel
Farrow&Ball
Nkuku

Aucun commentaires pour le moment

Mon premier livre

20 janvier 2015

lifestyle

projet0 projet9 projet3 projet4 projet6 projet7 projet8 projet11 projet55 projet10

Cela faisait un petit moment que je réfléchissais à faire exister mes photos/textes autrement que sur la toile.

 Après trois années de récits de voyages, de quotidiens, de découvertes, de retours aux sources, l’envie d’un bilan s’imposait. D’autant plus que je commence à définir un projet, des ramifications, des hésitations, des bouts de pistes, bref un flou total mais super enthousiaste !

 J’ai commencé à me pencher sur les livres photos numériques sans trop y croire, impossible à personnaliser, couverture pas très quali. Et puis finalement je me suis servie de ces contraintes pour les détourner :)

J’ai créé des pages de textes à part que j’ai importé comme mes photos, dessiné des illustrations tête de chapitre, et surtout, confectionné une double couverture avec du joli papier canson comme à l’école. Mais ça manquait d’un titre tout de même… Du coup j’ai confectionné des étiquettes losanges que j’ai découpé et collé sur la couverture. Je suis vraiment satisfaite du résultat, d’autant plus que Photoservice a vraiment très bien respecté mes photos, la qualité est sublime.

 Et on ne dirait pas comme ça, mais ce travail de synthèse m’a beaucoup appris sur moi, et m’a surtout donné les contours de ce fameux projet qui mûrissait dans un joyeux bordel. La suite très vite :)

Un livre photo à couverture souple tel que je l’ai conçu coûte un peu plus de 100 euros (22 euros à la base mais je l’ai étendu à 108 pages) . Photoservice fait très régulièrement des promotions. J’ai profité d’une réduction de 70% au moment des fêtes, 30 euros le livre c’est vraiment une affaire. Chez un imprimeur il faudrait en commander au moins 1000 pour arriver à ce prix de revient à l’unité…

Aucun commentaires pour le moment

Les intérieurs d’Amsterdam

13 janvier 2015

ailleurs

prins00 prins1 prins2 prins3 de_weldaad00 de_weldaad1 de_weldaad2 de_weldaad3 de_weldaad4 dr_wonen1 dr_wonen2 dr_wonen3 interieur1 interieur2 interieur3 willet0 willet2 willet3 willet5 willet4

Après une petite semaine de silence, je vous présente finalement mes intérieurs préférés d’Amsterdam. Un peu de cosyness ne nous fera pas de mal ! Il y en a mille autres mais il a bien fallu choisir. La belle-mère du brun ayant longtemps vécu à Amsterdam, elle nous a emmené au Café de Prins, une petite merveille de café brun, rustique comme je les aime et branché juste ce qu’il faut. J’y ai dégusté un délicieux Koffie Verkeerf (mi café mi lait entier) et mon brun s’est gavé d’une énorme Meatball.

Les boutiques de déco sont super inspirantes, tant par les objets qu’elles proposent que par leur architecture. Mon coup de cœur revient à la boutique De Weldaad sur Reestraat. Elle occupe une grande maison bourgeoise authentique sur 3 étages, la cuisine d’époque de l’entre-sol a été conservée comme décors pour les objets.

Dernière pépite du séjour, notre visite au musée Willet-Holthuysen. Il ne s’agit pas vraiment d’un musée (car j’annonce avec honte que les musées me gonflent) mais plutôt d’une maison témoin des siècles derniers. Ses derniers habitants ont légué cette maison et ses collections d’art à la ville d’Amsterdam en 1895. Presque tout est en place, le salon de réception, la salle à manger, la cuisine (en entre-sol encore), les vestiges, le vieux mobilier… Autant dire que je me suis éclatée, j’adore tellement ce genre d’endroits ayant traversé les siècles.

La prochaine fois promis, on ira au Rijkmuseum.

 

 

4 commentaires pour cet article