Pâques en Auvergne

23 avril 2014

ailleurs

paques0 paques1 paques2 paques3 paques4 paques5 paques6 paques7 paques8 paques9 paques10 paques14 paques11 paques12 paques13

Quelques jours à Pâques dans la maison du Cantal, quel dommage qu’elle soit si loin…

Les champs étaient remplis de jonquilles, mais de la neige persistait encore en altitude. Un calvaire de ne pas trop manger dans cette profusion de fromages, gigot, choux farcis, côtelettes d’agneaux, tartes aux framboises et cloches de Pâques !

On a passé des heures à lire dans le coin salon avec ma sœur, on a installé un canapé sous la fenêtre, pile à l’endroit où le soleil transperce les vitres le matin. Le salon à cheminée occupé exclusivement le soir jusque là est devenu ainsi le salon ensoleillé du matin, comme quoi ça ne tient à rien :). J’ai enfin fini Belle du Seigneur d’Albert Cohen, mon énorme pavé commencé en Thaïlande. Si vous aimez les histoires d’amour passionnées, pleines de fatalisme et de désamour (tout un paradoxe), je vous le conseille vivement. Personnellement ça faisait longtemps que l’atmosphère d’un livre ne m’avait pas autant hantée après sa lecture. C’est vraiment drôle, si j’avais lu ce livre plus jeune, je pense que je serais passée complètement à côté du propos de Cohen. Pourquoi s’autodétruire quand on a de l’or entre les mains, Solal et Ariane et leur passion dont on a tous un jour rêvé…

Ces quelques jours ont réveillé mon rêve de maison de campagne… Mon Pinterest me hurle de doux chants de bâtisses en pierre avec poutres apparentes et cheminée colossale. Et surtout, des plaids, des coussins, des assiettes en porcelaine, et un chien.

 

3 commentaires pour cet article

Un peu de Phuket

15 avril 2014

ailleurs

phuket1 phuket4 phuket5 phuket6 phuket7 phuket8 phuket9 phuket10 marche_phuket0 marche_phuket10 marche_phuket11 marche_phuket12 marche_phuket1 marche_phuket2 marche_phuket3 marche_phuket4 marche_phuket5 marche_phuket7 marche_phuket8 marche_phuket9 phuket20 phuket21 phuket22 phuket23

Pour éviter les déplacements entre nord et sud, on a décidé d’atterrir à Phuket. Du coup on y a passé notre nuit d’arrivée et celle de notre départ. Au delà du fait qu’on s’est dit qu’on n’y retournerait jamais, on a tout de même réussi à passer du bon temps a Phuket et à s’immerger dans la culture thaïlandaise.

Comme je le disais précédemment, les plages de Phuket sont horribles, celle de Patong en particulier. Des rangées de transats payants à n’en plus finir jusqu’à la mer, des vendeurs à la sauvette, des bruits de jet-ski (tous les quéqués de la planète de sont donnés rendez-vous ici pour épater la galerie), des touristes bruyants et irrespectueux… On a fui sur la plage de Surin beach qui avait l’air de s’en sortir mieux selon le Lonely Planet, mais encore une fois on a été déçus.

Si vous devez passer quelques temps à Phuket, je vous conseille de vous rendre à Phuket Town, la partie la plus ancienne de la ville. Nous avions réservé dans une guest house adorable (The Rommanee Boutique Guesthouse) située dans une rue très colorée, d’architecture sino-portugaise. Presque pas de touristes dans ces ruelles et on a pu se balader en se mêlant a la population. C’était parfait pour une première nuit en Thaïlande !

Au retour, je sais pas quelle mouche nous a piqué, on a pris un hôtel à Patong. Bon en vrai on a choisi le quartier pour The Senses Resort qui était au top pour une dernière nuit, en hauteur sur les collines avec une piscine à débordement sur la ville. On se baignait encore 1/2 heure avant de prendre le taxi pour l’aéroport, et quand on commence à avoir le blues du départ, c’est un vrai luxe !

C’est tout de même dans Patong que nous sommes tombés sur un marché d’alimentation nocturne, des dizaines de tuk tuk s’alignent et préparent divers mêts dans leur mini cuisine embarquée. Un vrai délice ! On a fait un festin pour notre dernière soir, attablés à des tréteaux de fortune et transpirants les odeurs de soupe épicées et de poulet grillé. Un grand marché se tient juste a côté, on a fait le plein d’épices et de nouilles de toutes sortes, on va voir comment on va réussir à accommoder tout ça :)

On a quand même été au fameux quartier chaud de Patong (là ou il y a du tourisme sexuel dirait ma mère) et on n’a pas été déçus… On se croirait à Time Square niveau agression lumineuse et sonore, au souk de Marrakech niveau harcèlement des vendeurs promettant ping-pong shows et merveilles, et au quartier rouge d’Amsterdam pour les putes, pas besoin de détailler ! Niveau population c’est assez gratiné aussi, mais il ne faut pas cracher dans la soupe, ce soir-là on faisait aussi partie de cette masse de touristes voyeurs…

Ça va vraiment être difficile de choisir la destination de notre futur voyage. On ne va pas retourner en Thaïlande tout de suite (c’était déjà la deuxième fois pour mon brun) mais ce qui est sûr c’est que cette destination nous a fait mettre la barre très haute… Au final je m’attendais à déprimer en rentrant à Paris mais pas du tout, ce voyage nous a mis de super bonne humeur et on essaie d’en garder toutes les ondes positives le plus longtemps possible :)

4 commentaires pour cet article

Thaïlande de rêves #2

11 avril 2014

ailleurs

kohrok1 kohrok4 kohrok3 kohrok2 kohrok5 kohrok7 kohjum1 kohjum2 kohjum3 kohjum4 kohjum5 kohjum6 kohjum6' kohjum7 kohjum8 kohjum9 kohjum10 kohjum11 port1 port2

Comme promis la suite de notre périple :

2 Koh Rok

La plage de Koh Rok est sûrement la plus belle que je n’ai jamais vu, je ne savais pas que l’eau pouvait être bleue turquoise et transparente à ce point. Nous avons fait l’excursion de notre hôtel pour la journée, Koh Rok est un site protégé et à moins d’y camper il est impossible d’y passer une nuit. Nous avons encore une fois pu profiter d’une plage magnifique et désertique sans aucune ombre de transat en plastique ! Un déjeuner pique-nique délicieux (fruits frais Pad Thai et légumes vapeur) est prévu dans l’excursion, à ne vraiment pas manquer.

3 Koh Jum

Arriver a Koh Jum, et surtout à notre Koh Jum Resort s’est révélé être une petite expédition ! On est arrivé par bateaux un matin d’orage aux abords de l’île et on a dû enjamber 2 long- tail boats accrochés les uns aux autres en pleine mer pour finalement être transférés sur notre plage (oui le bateau parfois c’est gratiné:)). Comme au final l’endroit où j’avais réservé laissait un peu à désirer (comme quoi les photos c’est vraiment trompeur) on a décidé de parcourir l’île en scooter (madre mia la galère sur les pistes en pleine cambrousse) pour trouver un autre endroit où poser nos valises. Et alors on a trouvé le Koh Jum Resort sur la côte ouest de l’île, et le charme a tout de suite opéré ! « Resort » est un bien grand mot puisqu’il s’agit plutôt d’un groupement de petites maisons de bambous grimpants sur une dénivelée jusqu’à la route. On a pris la maison la plus haute et on a encore eu une vue magnifique sur le coucher de soleil. Un soir on a assisté de notre petit balcon à un orage tropical. Je me suis encore sentie toute petite sous ces trombes d’eau, la pluie tombait a torrents et les éclairs se succédaient dans des fractions de secondes. On s’est surpris à passer des heures à regarder le ballet des bébés crabes sur la plage, le va et vient des lézards occupés à chasser nos moustiques, je n’ai pas eu le temps d’ouvrir un bouquin !

La plage subit de fortes marée, elle remonte jusqu’aux pieds de nos serviettes le matin et découvre des rochers à partir de 16h. Grâce à cela la magnifique plage de Koh Jum ne sera pas recouverte de transats et de touristes rougeots en rangs d’oignon de sitôt ! (on a été un peu traumatisés par nos expériences a Phuket j’y reviendrai un peu plus tard).

3 commentaires pour cet article

Thaïlande de rêves #1

9 avril 2014

ailleurs

kohlanta00 kohlanta1 kohlanta2 kohlanta4 kohlanta5 kohlanta6 kohlanta7 kohlanta8 kohlanta9 kohlanta10 kohlanta11 kohlanta12 kohlanta13 kohlanta14 kohlanta15 kohlanta16 kohlanta17 kohlanta18 kohlanta19 kohlanta20 kohlanta21 kohlanta22 kohlanta23 kohlanta24 kohlanta25 kohlanta26 kohlanta27 kohlanta28 kohlanta29 kohlanta30 kohlanta31 kohlanta32

Je reviens tout juste de 2 semaines dans le sud de la Thaïlande. C’était ma première fois en Asie et sûrement pas la dernière, j’ai encore le bruit des vagues et des animaux de nuit dans les oreilles… Ça va vraiment être dur de raconter ce voyage, au delà des images, il faudrait pouvoir retranscrire la moiteur de l’air, surtout avant la pluie, l’odeur des fleurs, de la citronnelle, les bruits dans la végetation… Mais on essaiera de faire sans :)

Plutôt que de raconter les choses chronologiquement, je vais le faire par ordre de préférences.

1 Koh Lanta

J’ai adore notre séjour a Koh Lanta pour diverses raisons,

On a choisi de s’établir un peu par hasard sur une plage : Hat Phra Ae, qui s’est révélée être une pure merveille pour nous qui étions à la recherche de nature et d’authenticité.  Pas de flots de touristes et de surenchère d’enseignes, 3 ou 4 restos et bars de plages se fondent dans la végétation et servent des plats thaï et des cocktails. Chaque bar allume son propre feu de camp le soir devant la mer, parfois des éclairs illuminent la nuit, avec les bruits des vagues et de la musique lounge en fond, c’est vraiment une expérience unique. Le premier soir on a eu une coupure d’électricité (prévoir absolument une lampe torche !). On s’est installé à l’aveuglette dans un bar devant le feu, quand le courant est revenu les gens ont acheté des feux d’artifice qu’ils ont lancé dans le ciel… Avec le décalage horaire sur le dos on était complètement stones ! Tous les bars de plages ont des promontoires en bois recouverts d’un petit matelas pour s’allonger. Ambiance Chill-out à la thaïlandaise :).

Après 2 jours passés au Lanta Happy Hill (petits cabanons en bois tout neuf a prix tout doux), on a décidé de passer 2 nuits dans une tente accrochée dans les arbres au Relax Bay. Cet hôtel a ravi nos cœurs d’aventuriers en herbe, les constructions sont exclusivement en bois, bambous et feuilles de palmiers, on peut boire un verre en regardant le coucher du soleil allongés sous une mini pergola en bois, le resort est très bien intégré dans la nature, pas de transats en plastique en enfilade, pas de bruits de bateaux a longueur de journée, le bonheur !

Je vais garder un souvenir inoubliable de ces 2 nuits passées dans la tente, on avait une vue époustouflante sur le coucher du soleil, on s’est vraiment sentis seuls au monde. A tel point que je n’étais pas franchement rassurées en pleine nuit avec tous ces bruits, on se rend compte qu’on est tellement peu de choses dans toute cette nature qui grouille !

Il faut 3 heures de bateau en partant du port de Phuket pour se rendre a Koh Lanta, avec un changement de bateau a Koh Phi Phi (tout est prévu dans le billet).

On a loué un scooter pour se promener sur l’île, on a particulièrement aimé notre ballade dans la vieille ville de Koh Lanta, sûrement notre meilleur déjeuner !

La suite demain !

15 commentaires pour cet article