Manger à table

lifestyle

11 août 2015

Manger à table à Paris tient du luxe. J'ai la chance d'avoir une cuisine ouverte sur mon séjour, et donc, de la place pour installer une table. Jusque là je m'y refusais, arguant que je ne voulais pas perdre de précieux mètres carrés, encore moins découper l'espace de mon salon/cuisine. Puis récemment j'ai eu l'occasion de récupérer cette table en bois massif sur pieds métalliques. Cette table fait au moins 1,5 m2, elle nous a complètement effrayés lorsqu'on l'a montée dans notre salon. Elle est devenue notre meuble le plus imposant après le lit 180 cm de large de mon brun, mais elle nous a changé la vie. Mon salon étant exposé à l'est, je m'attable tous les matins pour prendre mon café au soleil. Le soir on vide le frigo sur la table pour se faire à dîner. On s'affaire tous les 2 autour de la table, je coupe, le brun cuit, on dresse les couverts, on mange assis, on se parle, parfois on boit un verre de rouge, on est sacrément des vieux. Ca m'a donné envie d'acheter un petit bouquet de fleurs fraîches tous les week-ends, et puis comme je trouvais ça beau, j'ai acheté plein de plantes en pot que j'ai disposées sur mon zinc. J'ai le sentiment comme ça d'avoir un mini jardin. Sur ebay j'ai chiné ces magnifiques bougeoirs d'époque en laiton, j'ai trouvé chez Hema les chandelles les moins chères de la place des internet pour dîner à la bougie tous les soirs. Bref, une table ça change tout. Dans quelques mois on a va faire pas mal de travaux dans l'appart, je crois que je trépignais trop il me fallait déjà un peu de changement:) Cette table prodigieuse vient de chez Ikea, elle s'appelle Karpalund et voici sa référence magique.

table1 table6 table2 table3 table4 table7 table5 table8 table9 table10 table11 table12

Manger à table à Paris tient du luxe. J’ai la chance d’avoir une cuisine ouverte sur mon séjour, et donc, de la place pour installer une table. Jusque là je m’y refusais, arguant que je ne voulais pas perdre de précieux mètres carrés, encore moins découper l’espace de mon salon/cuisine. Puis récemment j’ai eu l’occasion de récupérer cette table en bois massif sur pieds métalliques. Cette table fait au moins 1,5 m2, elle nous a complètement effrayés lorsqu’on l’a montée dans notre salon. Elle est devenue notre meuble le plus imposant après le lit 180 cm de large de mon brun, mais elle nous a changé la vie. Mon salon étant exposé à l’est, je m’attable tous les matins pour prendre mon café au soleil. Le soir on vide le frigo sur la table pour se faire à dîner. On s’affaire tous les 2 autour de la table, je coupe, le brun cuit, on dresse les couverts, on mange assis, on se parle, parfois on boit un verre de rouge, on est sacrément des vieux. Ca m’a donné envie d’acheter un petit bouquet de fleurs fraîches tous les week-ends, et puis comme je trouvais ça beau, j’ai acheté plein de plantes en pot que j’ai disposées sur mon zinc. J’ai le sentiment comme ça d’avoir un mini jardin. Sur ebay j’ai chiné ces magnifiques bougeoirs d’époque en laiton, j’ai trouvé chez Hema les chandelles les moins chères de la place des internet pour dîner à la bougie tous les soirs. Bref, une table ça change tout. Dans quelques mois on a va faire pas mal de travaux dans l’appart, je crois que je trépignais trop il me fallait déjà un peu de changement:) Cette table prodigieuse vient de chez Ikea, elle s’appelle Karpalund et voici sa référence magique.

3 commentaires pour cet article

Mariage, fleurs et couleurs

lifestyle

4 juin 2015

Pour la première fois, j'ai été témoin de mariage. Et donc pour la première fois, j'ai été catapulté dans l'envers du décors :D. J'en ai pris plein les yeux et plein le cœur, et même si j'ai été épargnée du stress subi par les principaux intéressés, je suis passée par toutes les émotions jusqu'à l'arrivée à l'église. QUEL MARATHON !!! J'ai pris à cœur mon rôle de témoin, j'ai soutenu la mariée dès les premiers effrois du petit déjeuner jusqu'à l'affolement généralisé au moment d'enfiler la robe, un peu trop tard au goût du papa qui devait mener la belle à l'autel :) Le mariage était placé sous le signe des fleurs, et c'était vraiment magnifique, entre la couronne et les bouquets aux tables, j'ai même eu droit à un bracelet ! Ceux qui me suivent ici savent que je ne suis pas particulièrement sensible aux mariages et à l'engagement de manière générale, mais je me suis tellement prêtée au jeux que j'ai eu bien du mal à retenir quelques larmes d'émotions... Epo et Thomas vous étiez magnifiques ! Vive les mariés !!

mariage_epo7 mariage_epo6 mariage_epo12 mariage_epo13 mariage_epo2 mariage_epo3 mariage_epo4 mariage_epo5 mariage_epo1 mariage_epo8 mariage_epo9 mariage_epo14 mariage_epo10 mariage_epo11 mariage_epo15

Pour la première fois, j’ai été témoin de mariage. Et donc pour la première fois, j’ai été catapulté dans l’envers du décors :D. J’en ai pris plein les yeux et plein le cœur, et même si j’ai été épargnée du stress subi par les principaux intéressés, je suis passée par toutes les émotions jusqu’à l’arrivée à l’église. QUEL MARATHON !!! J’ai pris à cœur mon rôle de témoin, j’ai soutenu la mariée dès les premiers effrois du petit déjeuner jusqu’à l’affolement généralisé au moment d’enfiler la robe, un peu trop tard au goût du papa qui devait mener la belle à l’autel :) Le mariage était placé sous le signe des fleurs, et c’était vraiment magnifique, entre la couronne et les bouquets aux tables, j’ai même eu droit à un bracelet ! Ceux qui me suivent ici savent que je ne suis pas particulièrement sensible aux mariages et à l’engagement de manière générale, mais je me suis tellement prêtée au jeux que j’ai eu bien du mal à retenir quelques larmes d’émotions… Epo et Thomas vous étiez magnifiques ! Vive les mariés !!

9 commentaires pour cet article