Soleil d’hiver

paris

18 janvier 2012

En ce moment, à Paris, on a le droit à de belles lumières de fin d’après-midi. En route dans le quartier du Marais pour un léchage de vitrines soldesques. Le porte monnaie laissé à l’abris à la maison (plaisir des yeux oui oui) et le nez au soleil. L’avantage de ces petites rues c’est qu’il n’y a pas trop de monde, même un premier samedi de soldes. 100 mètres plus bas au BHV ça doit bien piétiner dans les allées.

En ce moment, à Paris, on a le droit à de belles lumières de fin d’après-midi. En route dans le quartier du Marais pour un léchage de vitrines soldesques. Le porte monnaie laissé à l’abris à la maison (plaisir des yeux oui oui) et le nez au soleil. L’avantage de ces petites rues c’est qu’il n’y a pas trop de monde, même un premier samedi de soldes. 100 mètres plus bas au BHV ça doit bien piétiner dans les allées.

1 commentaire pour cet article

Bienvenue chez eux

paris

29 décembre 2011

Des amis amiénois se sont offerts 2 nuits coquines dans un loft parisien. Un loft vraiment habité, mais loué de temps à autres à des désireux de vivre une expérience parisienne authentique et insolite. Cet appartement est un ancien garage entièrement réhabilité. Il appartient à Zoé de Las Cases et son compagnon. Zoé est créatrice d’objets adorables, vintages et décalés à souhait. Un petit aperçu de ses œuvres sur son shop : http://shop.zoedelascases.com/ C’est tellement plaisant de se faire accueillir pour dîner par ses amis provinciaux dans un appartement parisien divin.

Des amis amiénois se sont offerts 2 nuits coquines dans un loft parisien. Un loft vraiment habité, mais loué de temps à autres à des désireux de vivre une expérience parisienne authentique et insolite. Cet appartement est un ancien garage entièrement réhabilité. Il appartient à Zoé de Las Cases et son compagnon. Zoé est créatrice d’objets adorables, vintages et décalés à souhait. Un petit aperçu de ses œuvres sur son shop : http://shop.zoedelascases.com/ C’est tellement plaisant de se faire accueillir pour dîner par ses amis provinciaux dans un appartement parisien divin.

1 commentaire pour cet article