Une journée au Daylight

paris

4 novembre 2014

Après mon coup de gueule sur la capitale, il fallait quand-même que je réhabilite Paris... Grâce a Paris, je travaille dans une agence de publicité historique, et grâce a Paris, je suis amenée à intervenir sur des campagnes importantes, sur des shoots, et de ce fait, à me rendre sur des lieux incroyables. Je ne parle pas souvent de travail ici, mais voici l'envers du décors de la publicité. Quelques portraits à mettre dans la boîte, un photographe sélectionnés et inspiré, une équipe dévouée et super motivée, un casting aux petits oignons, et quelques jours au DayLight à Oberkampf pour immortaliser tout ça. Des espaces immenses sous les toits de Paris, un équipement photo incroyable (pour rappel je suis novice et complètement impressionnable), des flashs dans tout les sens, le sentiment de participer à un super projet artistique (même si on sauvera les bébés phoques un peu plus tard...) Les banques images nous chantent les mérites des photos au rabais formatées, les shootings portrait sont sûrement en voie d'extinction, mais ça fait vraiment plaisir d'assister à ce genre de journée. Sûrement parmi celles que je garderai en mémoire lorsque j'aurai enfin réussi à changer de vie:)

daylight0 daylight14 daylight2 daylight3 daylight4 daylight5 daylight6 daylight1 daylight8 daylight9 daylight10 daylight11 daylight12 daylight13

Après mon coup de gueule sur la capitale, il fallait quand-même que je réhabilite Paris… Grâce a Paris, je travaille dans une agence de publicité historique, et grâce a Paris, je suis amenée à intervenir sur des campagnes importantes, sur des shoots, et de ce fait, à me rendre sur des lieux incroyables. Je ne parle pas souvent de travail ici, mais voici l’envers du décors de la publicité. Quelques portraits à mettre dans la boîte, un photographe sélectionnés et inspiré, une équipe dévouée et super motivée, un casting aux petits oignons, et quelques jours au DayLight à Oberkampf pour immortaliser tout ça. Des espaces immenses sous les toits de Paris, un équipement photo incroyable (pour rappel je suis novice et complètement impressionnable), des flashs dans tout les sens, le sentiment de participer à un super projet artistique (même si on sauvera les bébés phoques un peu plus tard…) Les banques images nous chantent les mérites des photos au rabais formatées, les shootings portrait sont sûrement en voie d’extinction, mais ça fait vraiment plaisir d’assister à ce genre de journée. Sûrement parmi celles que je garderai en mémoire lorsque j’aurai enfin réussi à changer de vie:)

Aucun commentaires pour le moment

Un dernier bain de soleil

lifestyle, paris

22 octobre 2014

Je ne sais pas pourquoi je n'ai pas encore parlé ici de mes 2 routines de week-end parisien.

Tous les samedis, on se fait le plein de fruits avec le brun, et on passe le tout à la centrifugeuse. Clairement quand on l'a achetée cette centrifugeuse, je me suis promis de m'en servir au moins 3 mois histoire de rentabiliser la bête. Et ça a plutôt été une réussite puisque ça fait plus d'un an qu'on s'y colle. J'ai même acheté une bouteille en verre pour pouvoir m'en conserver pour la semaine !

Et ensuite je tanne le brun pour qu'il veuille bien m'amener au parc de Saint-Cloud où il a passé son enfance à gambader. Il est né et a longtemps vécu a Garches, ville que je ne connaissais pas non-plus et qui m'a clairement fait changer d'avis sur la banlieue.

La première fois qu'il m'a amené là bas je n'en suis pas revenue. Comment un parc si beau, si arboré, si étendu et si proche de Paris pouvait-il être aussi paisible et silencieux ? En été quand on s'allonge dans l'herbe, on a l'impression de s'enfoncer dans un duvet moelleux, la verdure s'élève au dessus de nos têtes et nous donne vraiment l'impression d'être perdus en pleine campagne très loin de toute forme d'urbanisation.

Aujourd'hui le parc de Saint-Cloud me sert de troisième poumon à Paris quand les 2 premiers sont asphyxiés par ces p**** de transports. Le parc est accessible de la gare Saint-Lazard par un train de banlieue gratuit le week-end. Le trajet se passe en extérieur et offre une vue superbe sur Paris.

De l'herbe à foison sans avoir a s'enfoncer dans un métro, je ne remettrai pas d'orteil dans un parc parisien de sitôt (promis je ne fais pas exprès de faire des rimes douteuses:))

stcloud20 stcloud18 stcloud1 stcloud2 stcloud15 stcloud21 stcloud17 stcloud16 stcloud6 stcloud10 stcloud12 stcloud13 stcloud14

Je ne sais pas pourquoi je n’ai pas encore parlé ici de mes 2 routines de week-end parisien.

Tous les samedis, on se fait le plein de fruits avec le brun, et on passe le tout à la centrifugeuse. Clairement quand on l’a achetée cette centrifugeuse, je me suis promis de m’en servir au moins 3 mois histoire de rentabiliser la bête. Et ça a plutôt été une réussite puisque ça fait plus d’un an qu’on s’y colle. J’ai même acheté une bouteille en verre pour pouvoir m’en conserver pour la semaine !

Et ensuite je tanne le brun pour qu’il veuille bien m’amener au parc de Saint-Cloud où il a passé son enfance à gambader. Il est né et a longtemps vécu a Garches, ville que je ne connaissais pas non-plus et qui m’a clairement fait changer d’avis sur la banlieue.

La première fois qu’il m’a amené là bas je n’en suis pas revenue. Comment un parc si beau, si arboré, si étendu et si proche de Paris pouvait-il être aussi paisible et silencieux ? En été quand on s’allonge dans l’herbe, on a l’impression de s’enfoncer dans un duvet moelleux, la verdure s’élève au dessus de nos têtes et nous donne vraiment l’impression d’être perdus en pleine campagne très loin de toute forme d’urbanisation.

Aujourd’hui le parc de Saint-Cloud me sert de troisième poumon à Paris quand les 2 premiers sont asphyxiés par ces p**** de transports. Le parc est accessible de la gare Saint-Lazard par un train de banlieue gratuit le week-end. Le trajet se passe en extérieur et offre une vue superbe sur Paris.

De l’herbe à foison sans avoir a s’enfoncer dans un métro, je ne remettrai pas d’orteil dans un parc parisien de sitôt (promis je ne fais pas exprès de faire des rimes douteuses:))

Aucun commentaires pour le moment