Sur mon Zinc

lifestyle, paris

27 juillet 2014

Parce-que c'est bien de zinc qu'il s'agit quand je parle du minuscule morceaux de métal qui sépare ma fenêtre de ma rambarde. Un petit mètre carré qui me permet de me caller les fesses et les jambes et me donne l'impression d'être DEHORS ! Mon brun est en Espagne en ce moment, alors mes soirées Home Alone je les passe sur une pile de coussins, un bouquin à la main, et je regarde les passants, le nez au vent. Quand j'ai emménagé dans cet appartement, j'ai au début été très triste que mes fenêtres soient si hautes par rapport au sol, et les murs si épais, m'éloignant de la lumière. Et puis très vite je me suis rendue compte qu'elles étaient en fait piles à la bonne hauteur pour s'y asseoir, me donnant le sentiment hors de prix d'avoir un morceau d'extérieur dans mon chez moi à Paris. Bougeoir blanc Bloomingville Bougeoir ajouré Monoprix Magazine Kinfolk Bol chantant tibétain du dernier vide grenier de la rue Caulaincourt Mini bâtonnet glacé Picard (trop génial pour mini fringale pas trop culpabilisante)

dehors17 dehors12 dehors15 dehors8 dehors3 dehors0 dehors16 dehors7 dehors10

Parce-que c’est bien de zinc qu’il s’agit quand je parle du minuscule morceaux de métal qui sépare ma fenêtre de ma rambarde. Un petit mètre carré qui me permet de me caller les fesses et les jambes et me donne l’impression d’être DEHORS ! Mon brun est en Espagne en ce moment, alors mes soirées Home Alone je les passe sur une pile de coussins, un bouquin à la main, et je regarde les passants, le nez au vent. Quand j’ai emménagé dans cet appartement, j’ai au début été très triste que mes fenêtres soient si hautes par rapport au sol, et les murs si épais, m’éloignant de la lumière. Et puis très vite je me suis rendue compte qu’elles étaient en fait piles à la bonne hauteur pour s’y asseoir, me donnant le sentiment hors de prix d’avoir un morceau d’extérieur dans mon chez moi à Paris. Bougeoir blanc Bloomingville Bougeoir ajouré Monoprix Magazine Kinfolk Bol chantant tibétain du dernier vide grenier de la rue Caulaincourt Mini bâtonnet glacé Picard (trop génial pour mini fringale pas trop culpabilisante)

6 commentaires pour cet article

Le domaine de Marie-Antoinette

paris

6 mai 2014

Alors puisque la semaine ça se finit sur un pont, si vous êtes parisien je vous conseille VIVEMENT de vous rendre au Domaine de Marie-Antoinette à Versailles. On a pris le train de Saint-Lazare avec le brun, et au lieu de nous arrêter à notre traditionnel Saint-Cloud pour une promenade au parc, on a poussé notre voyage jusqu'à Versailles. On a pris nos billets pour visiter le hameau de la reine. 10 euros. Une ruine on s'est dit. Mais on a franchement pas été déçus. On a laissé la visite du petit Trianon pour la fin, direction la ferme ! Marie-Antoinette, blasée de la vie de cours a fait construire une mini ferme au bout du parc de château pour pouvoir s'encanailler d'œufs vrais, de lait de vache et de pâtures traversées de jolies petits cours d'eau. Cet endroit est tellement bucolique, on a l'habitude de voir des châteaux ancestraux en parfait état de conservation, mais un petit hameau de campagne du 18e c'est beaucoup plus rare. Chaque petite maison a son utilité, un petit moulin à eau, une laverie, une petite ferme dont on venait apporter les produits à la reine dès le matin... C'est vraiment le comble du luxe, elle avait un goût indéniable cette Marie-Antoinette. Encore une fois je me suis imaginée la voir se promener en robe de paysanne au détour d'un buisson. Ça me fait ça de plus en plus souvent quand je visite des demeures de personnages illustres, je touche les murs et je foule le sol en m'imaginant que ce gens y font fait de même quelques siècles avant moi. On a fini par le petit Trianon qui est une pure merveille de mini château. On s'est rendu compte en partant que le grand Trianon se visitait également. Sur les rotules, on a décidé de se le garder pour une prochaine visite au hameau :) Pour vous rendre au Domaine de Marie-Antoinette, il faut prendre le train de Saint-Lazare direction Versailles Chantier, c'est dezoné le week-end et donc gratuit :) Une petite marche de 15 minutes dans les jolies rues de Versailles mène à l'entrée du parc du château.

trianon0000 trianon0 trianon1 trianon2 trianon33 trianon4 trianon5 trianon6 trianon7 trianon8 trianon9 trianon10 trianon11 trianon12 trianon13 trianon14 trianon15 trianon16 trianon18 trianon19 trianon20 trianon21 trianon00

Alors puisque la semaine ça se finit sur un pont, si vous êtes parisien je vous conseille VIVEMENT de vous rendre au Domaine de Marie-Antoinette à Versailles. On a pris le train de Saint-Lazare avec le brun, et au lieu de nous arrêter à notre traditionnel Saint-Cloud pour une promenade au parc, on a poussé notre voyage jusqu’à Versailles. On a pris nos billets pour visiter le hameau de la reine. 10 euros. Une ruine on s’est dit. Mais on a franchement pas été déçus. On a laissé la visite du petit Trianon pour la fin, direction la ferme ! Marie-Antoinette, blasée de la vie de cours a fait construire une mini ferme au bout du parc de château pour pouvoir s’encanailler d’œufs vrais, de lait de vache et de pâtures traversées de jolies petits cours d’eau. Cet endroit est tellement bucolique, on a l’habitude de voir des châteaux ancestraux en parfait état de conservation, mais un petit hameau de campagne du 18e c’est beaucoup plus rare. Chaque petite maison a son utilité, un petit moulin à eau, une laverie, une petite ferme dont on venait apporter les produits à la reine dès le matin… C’est vraiment le comble du luxe, elle avait un goût indéniable cette Marie-Antoinette. Encore une fois je me suis imaginée la voir se promener en robe de paysanne au détour d’un buisson. Ça me fait ça de plus en plus souvent quand je visite des demeures de personnages illustres, je touche les murs et je foule le sol en m’imaginant que ce gens y font fait de même quelques siècles avant moi. On a fini par le petit Trianon qui est une pure merveille de mini château. On s’est rendu compte en partant que le grand Trianon se visitait également. Sur les rotules, on a décidé de se le garder pour une prochaine visite au hameau :) Pour vous rendre au Domaine de Marie-Antoinette, il faut prendre le train de Saint-Lazare direction Versailles Chantier, c’est dezoné le week-end et donc gratuit :) Une petite marche de 15 minutes dans les jolies rues de Versailles mène à l’entrée du parc du château.

5 commentaires pour cet article