On s’est fait une magnifique coupure dans la grisailles parisienne la semaine dernière, on est parti dans les Cyclades. Ca faisait un moment qu’on avait reservé les billets, mais avec la drache incessante des dernières semaines, on s’est vraiment dit que cette petite évasion tombait à pic ! On avait envie de vacances à la cool, mer et piscine, glande totale, petites excursions, mais surtout pas en all inclusive. On ne voulait pas non-plus avoir à louer de voiture. Pour moi les vacances c’est à pieds, à vélo, ou à la rigueur en scooter :) Alors on a décidé d’aller sur l’île de Paros dans les Cyclades, et de prendre un petit hôtel dans le village de Naoussa. On a pris un avion pour Athènes, puis un ferry (Blue Star Ferries) pour le Port de Paros. Ca fait tout de même 8 heures de transports en tout, mais le trajet en bateau est vraiment très agréable. Naoussa est un petit village de pêcheurs, entourés de petits bateaux de bois et organisé en rues blanches immaculées. Désert au mois de mai, Naoussa s’est révélé être un véritable havre de paix. On a loué un quad une journée pour faire le tour de l’île, les villages de Lefkes et de Marpissa valent franchement le détour. Le reste du séjour s’est découpé entre piscine bronzette à l’hôtel, promenades dans le village et Gyros chez Souladi en terrasse le soir. Je n’ai jamais passé autant de temps à regarder le coucher de soleil. Il faut dire qu’il est vraiment magnifique sur la mer Egée. Du port de Naoussa, on peut prendre un petit bateau pour se rendre à la plage de Kolimpithres dans la baie juste en face. Deux petites déceptions tout de même sur cette destination : On avait l’intention de se gaver de poisson pendant 8 jours. Mais c’est impossible d’en trouver à acheter en direct. C’était assez frustrant de voir les bateaux de pêcheur arriver pleins à craquer et de ne pas pouvoir en profiter ! Les restaurants sur le port ne sont franchement pas bon marché. Mais le cadre est tellement sublime que cela mérite au moins un dîner. On a été aussi un peu déçus par les plages. Je m’attendais à des étendues de sable sublime, elles étaient assez petites et rocheuses en réalité. Mais cela n’a en rien gâché notre séjour. La suite un peu plus tard avec des photos de notre hôtel Lovlov et de Santorin la superbe :D