En ce moment, à Paris, on a le droit à de belles lumières de fin d’après-midi. En route dans le quartier du Marais pour un léchage de vitrines soldesques. Le porte monnaie laissé à l’abris à la maison (plaisir des yeux oui oui) et le nez au soleil. L’avantage de ces petites rues c’est qu’il n’y a pas trop de monde, même un premier samedi de soldes. 100 mètres plus bas au BHV ça doit bien piétiner dans les allées.