Il y a des endroits qui nous plongent instantanément des années en arrière. Des endroits que l’on connaît depuis notre enfance, dont chaque objet nous rappèlent des souvenirs enfouis, et dont l’odeur semble ne jamais avoir quitté nos narines. Cet appartement, je ne le connais pas depuis mon enfance, je n’y ai pas grandi, et pourtant, il me procure les mêmes sensations quand je m’y rends. Mon oncle et ma tante y habitent depuis 40 ans, y ont élevé 3 enfants, à travers leçons de pianos et concours de chevaux. Tout semble avoir été méticuleusement laissé à sa place depuis que les enfants sont partis faire leurs vies. Il n’y aurait le jauni des cahiers d’école et des dessins au mur, on pourrait penser que toute la famille va se retrouver au dîner.