Il y a peu, j’ai fêté mes 2 ans d’assiduité au yoga. C’est la première fois que j’arrive à me tenir aussi longtemps à une discipline. Et le mieux c’est que ce n’est clairement pas une torture, c’est un réel plaisir. Je me souviens de mon premier cours en novembre 2011, je n’avais jamais eu un pareil déclic. Je suis d’une nature très nerveuse, du genre à avoir toujours la jambe qui secoue sous la table, et à ressentir les émotions dans mon corps de façon exponentielle. Je traversais en plus une période de tension intense, un changement de vie, les bouleversements pleuvaient sur moi depuis quelques mois, mon corps ressemblait à une bombe artisanale prête à exploser au moindre frôlement. Et on m’a parlé du yoga, j’ai commencé doucement à faire du Vinyasa pour apprendre les principes de respiration et les postures de base. Dès le premier cours, j’ai su que je ferai du yoga aussi longtemps que mon corps me le permettrait. Il y a quelques mois je suis passée à l’Ashtanga. En plus d’avoir réussi à gérer mes tensions et à rétablir l’équilibre dans mes émotions, je me suis sculptée comme je n’aurais jamais pu l’imaginer ! Et ô miracle, je me suis assouplie. On ne croirait pas comme ça, mais c’est très (très) physique le yoga. Les postures d’équilibre doivent s’enchaîner avec lenteur et grâce, un vrai travail en profondeur pour les muscles. Aujourd’hui lorsqu’il arrive à mon cœur de s’emballer un peu trop, (coup de stress, insomnie, claustrophobie) j’essaie d’appliquer les principes de relaxation que j’ai appris, et doucement, mon rythme cardiaque s’adoucit, les idées noires s’effacent. Pour l’instant, mon psy c’est mon tapis :) Et pour que vous vous rendiez compte des miracles que le yoga peut permettre d’accomplir, je vous conseille vivement de regarder cette vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=loszrEZvS_k