Dans une des chambres, chez mon oncle, je suis tombée en amour devant ces 3 objets. Un catalogue du bon marché datant de 1924, un livre de coloriage vraisemblablement aussi vieux, et une boite Hermès vintage. On n’ouvre jamais assez ces vieux bouquins poussiéreux, sûrement par peur des les abîmer. J’ai décidé d’immortaliser mes doubles préférées pour pouvoir toujours les consulter.