Comme promis la suite de notre périple : 2 Koh Rok La plage de Koh Rok est sûrement la plus belle que je n’ai jamais vu, je ne savais pas que l’eau pouvait être bleue turquoise et transparente à ce point. Nous avons fait l’excursion de notre hôtel pour la journée, Koh Rok est un site protégé et à moins d’y camper il est impossible d’y passer une nuit. Nous avons encore une fois pu profiter d’une plage magnifique et désertique sans aucune ombre de transat en plastique ! Un déjeuner pique-nique délicieux (fruits frais Pad Thai et légumes vapeur) est prévu dans l’excursion, à ne vraiment pas manquer. 3 Koh Jum Arriver a Koh Jum, et surtout à notre Koh Jum Resort s’est révélé être une petite expédition ! On est arrivé par bateaux un matin d’orage aux abords de l’île et on a dû enjamber 2 long- tail boats accrochés les uns aux autres en pleine mer pour finalement être transférés sur notre plage (oui le bateau parfois c’est gratiné:)). Comme au final l’endroit où j’avais réservé laissait un peu à désirer (comme quoi les photos c’est vraiment trompeur) on a décidé de parcourir l’île en scooter (madre mia la galère sur les pistes en pleine cambrousse) pour trouver un autre endroit où poser nos valises. Et alors on a trouvé le Koh Jum Resort sur la côte ouest de l’île, et le charme a tout de suite opéré ! « Resort » est un bien grand mot puisqu’il s’agit plutôt d’un groupement de petites maisons de bambous grimpants sur une dénivelée jusqu’à la route. On a pris la maison la plus haute et on a encore eu une vue magnifique sur le coucher de soleil. Un soir on a assisté de notre petit balcon à un orage tropical. Je me suis encore sentie toute petite sous ces trombes d’eau, la pluie tombait a torrents et les éclairs se succédaient dans des fractions de secondes. On s’est surpris à passer des heures à regarder le ballet des bébés crabes sur la plage, le va et vient des lézards occupés à chasser nos moustiques, je n’ai pas eu le temps d’ouvrir un bouquin ! La plage subit de fortes marée, elle remonte jusqu’aux pieds de nos serviettes le matin et découvre des rochers à partir de 16h. Grâce à cela la magnifique plage de Koh Jum ne sera pas recouverte de transats et de touristes rougeots en rangs d’oignon de sitôt ! (on a été un peu traumatisés par nos expériences a Phuket j’y reviendrai un peu plus tard).