Pour éviter les déplacements entre nord et sud, on a décidé d’atterrir à Phuket. Du coup on y a passé notre nuit d’arrivée et celle de notre départ. Au delà du fait qu’on s’est dit qu’on n’y retournerait jamais, on a tout de même réussi à passer du bon temps a Phuket et à s’immerger dans la culture thaïlandaise. Comme je le disais précédemment, les plages de Phuket sont horribles, celle de Patong en particulier. Des rangées de transats payants à n’en plus finir jusqu’à la mer, des vendeurs à la sauvette, des bruits de jet-ski (tous les quéqués de la planète de sont donnés rendez-vous ici pour épater la galerie), des touristes bruyants et irrespectueux… On a fui sur la plage de Surin beach qui avait l’air de s’en sortir mieux selon le Lonely Planet, mais encore une fois on a été déçus. Si vous devez passer quelques temps à Phuket, je vous conseille de vous rendre à Phuket Town, la partie la plus ancienne de la ville. Nous avions réservé dans une guest house adorable (The Rommanee Boutique Guesthouse) située dans une rue très colorée, d’architecture sino-portugaise. Presque pas de touristes dans ces ruelles et on a pu se balader en se mêlant a la population. C’était parfait pour une première nuit en Thaïlande ! Au retour, je sais pas quelle mouche nous a piqué, on a pris un hôtel à Patong. Bon en vrai on a choisi le quartier pour The Senses Resort qui était au top pour une dernière nuit, en hauteur sur les collines avec une piscine à débordement sur la ville. On se baignait encore 1/2 heure avant de prendre le taxi pour l’aéroport, et quand on commence à avoir le blues du départ, c’est un vrai luxe ! C’est tout de même dans Patong que nous sommes tombés sur un marché d’alimentation nocturne, des dizaines de tuk tuk s’alignent et préparent divers mêts dans leur mini cuisine embarquée. Un vrai délice ! On a fait un festin pour notre dernière soir, attablés à des tréteaux de fortune et transpirants les odeurs de soupe épicées et de poulet grillé. Un grand marché se tient juste a côté, on a fait le plein d’épices et de nouilles de toutes sortes, on va voir comment on va réussir à accommoder tout ça :) On a quand même été au fameux quartier chaud de Patong (là ou il y a du tourisme sexuel dirait ma mère) et on n’a pas été déçus… On se croirait à Time Square niveau agression lumineuse et sonore, au souk de Marrakech niveau harcèlement des vendeurs promettant ping-pong shows et merveilles, et au quartier rouge d’Amsterdam pour les putes, pas besoin de détailler ! Niveau population c’est assez gratiné aussi, mais il ne faut pas cracher dans la soupe, ce soir-là on faisait aussi partie de cette masse de touristes voyeurs… Ça va vraiment être difficile de choisir la destination de notre futur voyage. On ne va pas retourner en Thaïlande tout de suite (c’était déjà la deuxième fois pour mon brun) mais ce qui est sûr c’est que cette destination nous a fait mettre la barre très haute… Au final je m’attendais à déprimer en rentrant à Paris mais pas du tout, ce voyage nous a mis de super bonne humeur et on essaie d’en garder toutes les ondes positives le plus longtemps possible :)