Petite, j’avais un super truc pour faire passer la fin d’année plus rapidement : la technique des 2 mois. « Chouette c’est l’été ! » Mais 2 mois après « crotte c’est la fin des vacances, mais rien de bien grave puisque dans 2 mois c’est mon anniversaire ! Et pile 2 mois encore après c’est Noël !! » D’ailleurs le catalogue JouéClub venait squatter dans ma boîte aux lettres pile le jour de mon anniversaire pour me rappeler qu’en cas de déception il y avait bientôt Noël pour me consoler (NON mes enfants ne seront pas matérialistes à ce point…) Ce qui n’a pas changé c’est qu’aujourd’hui c’est toujours autant la fête dans mon cœur à l’arrivée de l’automne, mes yeux brillent lorsque je fais ma wishlist, et ils prennent carrément feu lorsqu’on m’offre des cadeaux inattendues. Cette année c’était le ponpon avec mes 30 ans, j’ai été comblée de magnifiques présents. Puis quand l’euphorie est retombée, j’ai saoulé mon brun pour qu’on achète des marrons à faire griller sur le feu. Puis quand j’ai eu les doigts brûlés et le bide rempli j’ai saoulé mon brun pour qu’on aille acheter un sapin. Et depuis je ne sors plus, je reste chez moi à siroter mon thé en m’imaginant que je suis devant ma cheminée à écouter du Tino Rossi…