Encore une fois, le charme a opéré… Encore une fois je me suis surprise à être émerveillée comme lors de ma première visite… Mon dieu quelle introduction romantique pour parler d’une ville ! C’était ma 5e visite a Amsterdam, et je me suis encore demandé comment cette ville pouvait me charmer autant. Et je crois que j’ai enfin compris. Amsterdam ressemble à un village de poupées, illuminée comme un immense manège, avec des scènes merveilleuses à admirer derrière chaque fenêtres de ses façades. Comme les hollandais ne ferment pas leurs rideaux, comme les hollandais ont un goût inné de la décoration, du design et de la lumière, chaque fenêtre donne à voir une scène de vie dans laquelle on aurait envie de se lover pour l’éternité. La nuit, le long des canaux, on ne sait plus où poser les yeux. Les façades sont ornées de guirlandes, les cafés bruns brillent des dizaines de chandelles allumées dès la tombée du jour, c’est simple, les extérieurs hollandais font complètement fantasmer leurs intérieurs. Les maisons hollandaises sont très étroites, leurs toits sculptés ressemblent à des perruques. Elles se serrent les coudes le long des canaux, le sol instable les rend un peu branlantes. En définitives c’est cela, ces maisons semblent animées, posées les unes contre les autres comme dans un village miniature. J’ai encore décidé de faire un post sur Amsterdam d’extérieurs, et demain sur Amsterdam d’intérieurs. J’espère vraiment que vous retrouvez dans ces photos cette atmosphère si particulière qui m’est chère.