Cela faisait un petit moment que je réfléchissais à faire exister mes photos/textes autrement que sur la toile.

 Après trois années de récits de voyages, de quotidiens, de découvertes, de retours aux sources, l’envie d’un bilan s’imposait. D’autant plus que je commence à définir un projet, des ramifications, des hésitations, des bouts de pistes, bref un flou total mais super enthousiaste !

 J’ai commencé à me pencher sur les livres photos numériques sans trop y croire, impossible à personnaliser, couverture pas très quali. Et puis finalement je me suis servie de ces contraintes pour les détourner :)

J’ai créé des pages de textes à part que j’ai importé comme mes photos, dessiné des illustrations tête de chapitre, et surtout, confectionné une double couverture avec du joli papier canson comme à l’école. Mais ça manquait d’un titre tout de même… Du coup j’ai confectionné des étiquettes losanges que j’ai découpé et collé sur la couverture. Je suis vraiment satisfaite du résultat, d’autant plus que Photoservice a vraiment très bien respecté mes photos, la qualité est sublime.

 Et on ne dirait pas comme ça, mais ce travail de synthèse m’a beaucoup appris sur moi, et m’a surtout donné les contours de ce fameux projet qui mûrissait dans un joyeux bordel. La suite très vite :)

Un livre photo à couverture souple tel que je l’ai conçu coûte un peu plus de 100 euros (22 euros à la base mais je l’ai étendu à 108 pages) . Photoservice fait très régulièrement des promotions. J’ai profité d’une réduction de 70% au moment des fêtes, 30 euros le livre c’est vraiment une affaire. Chez un imprimeur il faudrait en commander au moins 1000 pour arriver à ce prix de revient à l’unité…