Mes parents aiment bien mettre les petits plats dans les grands pour nos déjeuners familiaux du dimanche. Ce week-end j’ai eu 31 ans, et j’ai décidé qu’il était temps d’inverser un peu les rôles : on a préparé un super déjeuner pour les recevoir à Paris. On a mis la table au milieu du salon, j’ai sorti la porcelaine et l’argenterie léguée par ma tante, et on a préparé à manger toute la matinée avec mon brun :) Ca m’a donné envie de recevoir plus souvent dans la maison, d’aller au marché acheter de la viande et du bon fromage, moi qui ai toujours détesté faire la cuisine il semblerait que la maturité m’ait enfin livré les clés du bonheur à popoter.