Ce que j’aime par dessus tout dans les voyages, c’est les découvertes auxquelles on ne s’attend pas du tout et qui nous enchantent au plus haut point. Nous nous sommes rendus dans un endroit qui a comblé toutes mes lubies de gamine à un point que je n’aurais même pas soupçonné. Coney Island sur trouve tout en sud de Brooklyn. On y trouve une fête foraine complètement vintage et kitsch à souhait, bien entamée par la rouille à certains endroits. On a eu la chance d’y pénétrer le matin avant l’ouverture, l’ambiance était digne d’un Nara Dream Land. Et ces vieilles machines à jeux en décrépitude… J’adore. Des stands de junk food jalonnent les rues, notamment le ô combien célèbre pour ses hot-dogs Nathan’s. Des parasols arc en ciel, des roulottes fluos, le grondement de la grande roue, le soleil qui sent la barbe à papa… C’était vraiment le paradis pour la petite gamine au fond de moi. Et au bout du ponton, inespérée et scintillante, la mer s’étend à des kilomètres au loin, bordée de sable fin. Coney Island est accessible directement par métro, à environ 1/2 de Manhattan.