La grandeur et la démesure à son paroxysme. À Time square il est pratiquement impossible de prendre une photo de building du sol jusqu’au ciel. À Time square il est encore plus impossible de combiner tourni et torticolis. Alors on marche puis on s’arrête, on lève la tête, et on remarche. Puis on se dit mon dieu cet endroit ne peut pas exister. On sortant du New Amsterdam Theatre à 23 heures il fait clair comme en plein jour. Clair de néons. En marchant à Wall Street sous une saucée tropicale on se dit que l’horizontalité n’existe plus, et que ça les gouttes de pluie l’ont bien compris. En clin d’œil, voici un dessin animé de Disney datant de 1952 qui a bercé ma jeunesse, The Little House. Ce film reflète tout à fait les sentiments que j’ai pu avoir face au verre et à l’acier : http://www.youtube.com/watch?v=Y881yjtFluQ